Comment créer un Coliving ?

Nathan Parthiot

Fondateur de atriôm
i

Publié le 25/02/2021

Temps de lecture :

Créer un Coliving

Sommaire de l’article

  • Quel budget et zone pour créer un Coliving? 
  • Quelle limite entre espace commun et espace privé dans un Coliving?
  • Quel bien immobilier pour créer un Coliving? 

Créer un Coliving peut s’avérer plus complexe que de créer une colocation. D’un côté, il suffit dans un appartement en colocation d’affecter un colocataire par chambre. De l’autre, il s’agit en Coliving de repenser l’espace afin de trouver la bonne harmonie entre espace privé et espace commun.

Découvrez notre article Pourquoi investir en Coliving, qui résume les différentes raisons d’investir en Coliving, notamment par rapport à la colocation.

La structure d’un Coliving se rapproche de la structure d’un hôtel, dans la mesure où il s’agit d’ajouter une douche/salle de bain à une chambre. Cependant, en fonction de votre projet, l’approche est plus pointue. Pour créer un espace de Coliving pérenne, il faut passer par plusieurs étapes décrites ci-dessous.

Quel budget et zone pour créer un Coliving?

En fonction de vos objectifs, vous définirez votre budget ainsi que la zone d’investissement. C’est une étape cruciale car elle définira quel sera le type d’investissement : est-ce que vous achèteriez plutôt une maison, un appartement, un terrain, un immeuble ?

Comment définir son budget et la zone d’investissement ?

Pour la définition du budget, la capacité d’endettement ainsi que l’apport font foi. Classiquement, l’apport représente 10 % du montant de l’opération et la capacité d’endettement peut s’élever à 35 %. Elle doit comprendre votre endettement global (leasing et crédit auto inclus).

Si vous avez un doute sur votre budget, contactez-nous, ce sera un plaisir de définir ensemble votre capacité d’endettement.

Pour ce qui est de la zone géographique, elle dépendra de votre objectif de rentabilité. En effet, vous vous orienterez vers des zones dites patrimoniales (grande métropoles) si vous êtes en capacité d’effectuer un effort d’épargne mensuel. Par ailleurs, si votre but est de maximiser votre rentabilité, vous vous orienterez vers des zones en développement (petites et moyennes villes).

Quel type d’investissement en fonction de votre projet?

En fonction de ces deux aspects, vous saurez si vous êtes en capacité d’acheter plutôt un appartement, une maison ou un terrain/immeuble.
Chaque type d’acquisition a ses avantages :

Pour un appartements, il permet d’investir des montants inférieurs au prix d’une maison ou d’un immeuble. Un appartement est souvent déjà optimisé.

Pour une maison, elle offre souvent un cadre de vie très intéressant pour le Coliving. De plus, et elle est habituellement moins optimisées qu’un appartement ce qui permet d’ajouter des chambres en fonction du bien.

Pour un immeuble, le prix au mètre carré peut s’avérer intéressant en fonction des zones. Avec en général plus de mètres carrés, on amortit d’avantage les espaces communs ce qui donne des projets de Coliving très intéressants.

Quelle limite entre l’espace commun et l’espace privé dans un Coliving?

Une fois le type d’investissement défini ainsi que le nombre de mètres carrés auquel vous avez accès, il s’agit de définir quelle sera la structure de votre Coliving. Définir la structure signifie définir la limite entre l’espace commun et l’espace privé.
Le meilleur exemple pour illustrer ce point est de savoir si nous incluons ou non une petite kitchenette dans l’espace privé. La réponse se trouve dans la demande locative et le nombre de chambres.

Comment définir la limite entre espace privé et espace commun ?

La demande locative :
Elle dépend de la zone d’investissement que vous vous êtes fixée. Il s’agira d’analyser cette demande locative :
plus la demande locative proviendra des étudiants, moins de l’espace privé sera développé : nous nous rapprochons de la colocation.
Plus la demande locative proviendra des jeunes actifs, plus l’espace privé sera développé : nous nous rapprochons du studio.

Le nombre de chambre :
Le nombre de chambres influence également ce qui fera partie de l’espace commun et de l’espace privé. Le nombre de chambres sera induit par votre budget et le nombre de mètres carrés que vous pouvez acquérir. Il est important à prendre en compte car il influencera la limite entre l’espace commun et l’espace privé. Par exemple, dans un Coliving de quatre personnes il suffira d’une grande cuisine pour permettre à ses quatre colocataires de cuisiner simultanément. Dans un Coliving de 12 personnes, inclure une kitchenette dans chaque chambre est pertinent dans la mesure où même deux cuisines ne seraient pas suffisantes dans l’espace commun pour permettre à chacun de cuisiner simultanément.

Quels sont les éléments à prendre en compte entre l’espace commun et privé ?

Les éléments entre l’espace commun et l’espace privé sont les suivants :

  • L’espace bureau
  • La douche + vasque
  • Les toilettes
  • La cuisine/kitchenette
  • La machine à laver/buanderie

Par exemple, dans une ville plutôt étudiante, nous inclurons dans l’espace commun le bureau et peut-être la douche. Dans une ville plutôt jeunes actifs, nous inclurons le bureau la douche, la kitchenette et la machine à laver.

Quel bien immobilier pour créer un Coliving ?

Vous avez désormais une vision plus avancée de ce à quoi ressemblera votre Coliving. Reste maintenant à trouver le meilleur bien et assurer de la faisabilité dans le budget donné.

Et les points de vigilance sont les suivants :

La gestion de l’eau :

La gestion de l’eau est l’une des choses les plus contraignantes dans l’investissement Coliving. Il est important de vérifier si un bien peu accueillir les arrivées d’eau aux endroits voulus.

À savoir : Vous aurez besoin d’une arrivée d’eau chaude et d’eau froide pour la douche, la cuisine et la machine à laver. L’eau froide suffit pour les toilettes.
L’évacuation est le plus contraignant du fait que les tuyaux d’évacuation sont plus larges et que l’évacuation nécessite 1 à 2 degrés de pente pour assurer la bonne évacuation des eaux usées. Comptez :

  • ∅ 32 mm pour un bidet, un lavabo, un lave-mains ou une vidange chauffe-eau
  • ∅ 40 mm pour une douche, un évier de cuisine, un lave-linge ou un lave-vaisselle
  • ∅ 100 mm pour les WC et l’évacuation générale

Le stationnement :


Le stationnement est important à garder en tête car il pourrait empêcher votre projet d’aboutir. En fonction de votre projet, il peut être nécessaire de déposer un permis de construire. Or, certaines mairies peuvent être en défaveur des colocations car elles viennent densifier la ville et créer des problèmes de stationnement. Elles pourront s’opposer à votre projet en refusant votre permis de construire.

La copropriété :

De même, certains règlements de copropriété empêchent la colocation au sein de la copropriété. Il est important de vérifier le règlement avant d’acheter afin de vérifier cet aspect.
Ainsi, un bien qui n’est pas en copropriété sera plus simple à aménager, l’acquéreur sera plus libre de ses actions.

Pour créer un Coliving, il est important de se faire accompagner. En fonction des besoins de chacun, l’accompagnement peut être plus ou moins complet. Quelqu’un souhaitant s’occuper de tout pourra faire lui-même les travaux. Quelqu’un souhaitant monter l’opérations soi-même pourra engager un maître d’œuvre pour la maîtrise du chantier uniquement. Chez atriôm, nous offrons un accompagnement clés en main pour l’investissement Coliving, de la définition du projet jusqu’à la réception du Coliving en vous aidant à chaque étape du projet.

Si vous avez un projet en Coliving et quelque soit votre envie d’être accompagné, contactez-nous. C’est avec plaisir que nous vous partagerons nos conseils !

Nous suivre : 

En complément :

2 + 13 =