Pourquoi investir en Coliving à Lyon ?

i

Publié le 20/04/2021

Temps de lecture :

Lyon

Sommaire de l’article

  • Une région dynamique démographiquement et économiquement
  • Une région propice à l’investissement Coliving
  • Nos conseils pour investir en Coliving à Lyon

La Capitale des Gaule bénéficie d’une situation géographique et d’un dynamisme économique qui la rende attractive. Avec une population élevée de jeunes travailleurs et d’étudiants, la demande locative correspond particulièrement au concept du Coliving. Nous développerons dans cet article quels sont les atouts qui attirent 15 000 nouveaux habitants par an, pourquoi est-elle propice au Coliving et quelles sont nos conseils pour investir.

Le Grand Lyon en chiffres

1 398 892

habitants

950 220

emplois

59

communes

Une région dynamique démographiquement et économiquement

Lyon apparaît comme une solution pour ces personnes qui cherchent à allier les avantages de la proximité qu’une grande ville à plus d’espaces, de verdures et de qualité de vie. La préfecture du Rhône concilie l’attractivité et le dynamisme tant économiquement que démographiquement avec le calme de la campagne à proximité.

Sa position géographique est idéale : entre mer et montages (2 heures de voiture environ). Elle permet de rejoindre Paris en 1h55, Genève en 1h57 et Marseille en 1h39 via les lignes ferroviaires. Elle est animée par la vie étudiante et dispose d’un marché de l’emploi attractif. Lyon est connue pour sa culture, son patrimoine, sa gastronomie réputée.

Le dynamisme démographique

Dans les années 1970-1980, Lyon connus une chute de sa démographie au profit des communes alentours, notamment avec l’essor de la périurbanisation. Mais depuis les années 1990, elle n’a cessé d’attirer de nouveaux habitants

« La population de Lyon a augmenté d’un quart entre 1982 et 2014. Le développement des transports en commun, la conversion de friches industrielles en zones d’habitations, la démolition et la réhabilitation de logements anciens ont transformé plus ou moins profondément ses quartiers. » 

Insee analyses No 83 Auvergne-Rhônes-Alpes 04/07/2019

La métropole lyonnaise est un espace attractif d’abord au niveau étudiant. En effet, elle est la deuxième ville universitaire de France avec 171 000 étudiants dont 13 000 étrangers. Ensuite, car elle offre à ses habitants un mix idéal entre opportunités professionnelles et cadre de vie. Elle attire notamment les jeunes diplômes avec des industries de pointes et des cadres de toute l’Europe.

Le dynamisme économique

Tous les secteurs d’activités sont implantés dans la métropole. Avec de nombreuses multinationales comme Sanofi-Pasteur, Biomérieux, Rhodia, Renault Trucks, SEB, l’économie lyonnaise est toujours solide et fortement créatrice d’emplois.

« De 2003 à 2013, la Métropole de Lyon compte chaque année en moyenne 3 000 établissements et 4 000 emplois salariés supplémentaires dans le secteur marchand (+ 3,5 % et + 1 % respectivement). » 

Insee analyses No 41 Rhônes-Alpes 22/10/2015

Le dynamisme économique en chiffres

+1% par an

d’emplois dans le Grand Lyon

19 810€

revenus médian des menages lyonnais

+37%

par rapport à la moyenne nationale

Le développement des transports

Nous l’avons vu, le Grand Lyon est un pôle d’emploi très attractif. Avec 950 220 emplois, il attire de nombreux actifs habitant à l’extérieur. Les flux quotidiens sont intenses : ce sont environ 240 000 personnes qui entrent et sortent de cette espace afin de se rendre au travail. 

De ce fait, la métropole dispose d’un très bon réseau de transports en commun avec 1,4 millions de voyages par jour. Son réseau de transports ferroviaires, permet de rejoindre facilement Paris et Genève à 2h de TGV, seulement 1h30 pour Marseille. 

De plus, elle offre une ouverture à l’international avec son aéroport (le 2ème aéroport français par le trafic passagers).

L’immobilier à Lyon, saturation

Le marché de l’immobilier lyonnais est très dynamique ,et cela, même avec la crise sanitaire, la métropole accueille 15 000 nouveaux habitants par an en moyenne. Depuis longtemps très tendu, les biens se font très rares avec une demande d’achat et de location toujours beaucoup plus grande que l’offre. Avec la hausse des prix depuis une dizaine d’années, Lyon est la deuxième ville plus chère du pays, et ce, autant pour les loyers que pour un achat. Les habitants de la région se retrouvent impactés par cette hausse, avec un éloignement des logements ou une mise en commun. La hausse est telle que l’habitat collectif se développe aussi en couronne périurbaine.

L’investissement locatif à Lyon a pour avantage que les biens trouvent très rapidement un locataire : 65% des habitants y sont locataires. Investir dans l’immobilier dans cette métropole c’est aussi envisager une plus-value à la revente.

Une région propice à l’investissement Coliving

Le Coliving est une réponse à la demande locative des jeunes actifs. En améliorant l’expérience de la colocation, le Coliving permet aux jeunes actifs de se sentir bien dans leur chambre (avec douche et bureau) tout en vivant en communauté.

D’abord, la demande locative lyonnaise correspond particulièrement au Coliving car la population de jeune actif est importante. En effet, les personnes arrivant dans la région afin de travailler sont :

Jeunes : 55% des travailleurs ont entre 20 et 39 ans contre 30% pour le reste des actifs.

Ensuite, beaucoup de ces jeunes actifs n’ont pas d’attache sociale dans la région lorsqu’ils s’installent. Vivre en communauté est donc important pour eux car ils souhaitent recréer leur tissu social.

Nos conseils pour investir en Coliving à Lyon

Entre architecture et coins de natures au cœur de la ville comme avec le Parc de la Tête d’Or. Les arrondissements proposent des cadres de vie variés, entre la modernité de Confluence et le charme du Vieux Lyon.

Le développement immobilier de Lyon et de sa périphérie étant très important, deux stratégies d’investissement sont à envisager :

La première est d’envisager un achat patrimonial dans le centre de Lyon (presque île, Croix Rousse, Vieux Lyon) et d’utiliser le Coliving pour booster votre rentabilité afin de trouver un meilleur équilibre financier.

La deuxième est de s’éloigner du centre dans les quartiers en renouvellement (7ième et 8ième, Villeurbanne, Caluire, etc…) pour chercher une meilleure rentabilité et profiter du renouveau de ces zones urbaines.

Les villes ou arrondissements à connaitre :

L’hyper centre 1er et 2ème arrondissements :
En regroupant de nombreux de bars et de commerces ils deviennent les quartiers les plus animés et dynamiques de la ville. La demande locative y est très élevée avec des loyers moyens entre 1000 et 1200€ pour un appartement meublé.

7ème et 8ème arrondissements :
Jeunes cadres et étudiants sont attirés par ces quartiers où la qualité de vie est appréciable. Ces quartiers sont en plein renouveau et les commodités se multiplient pour répondre aux besoins des nouveaux habitants. Les transports en commun sont faciles d’accès et desservent aussi bien les quartiers d’affaires (Part Dieu) que le centre ville. Le parc Blandan et les universités sont des atouts majeurs dans ses quartiers où le prix au mètre carré est avantageux.

Villeurbanne :
Les prix abordables et des immeubles à rénover en masse, Villeurbanne est un exemple parfait pour créer un Coliving. Très bien desservis par les transports, une vie de quartier animée et de grandes surfaces, bons nombres de logements collectif s’y développe. Entre le campus Claude Bernard et le parc de la Tête D’Or, Villeurbanne attire étudiants et jeunes diplômés pour sa situation idéale.

Tassin la-Demi-Lune, Caluire-et-Cuire et Sainte-Foy-lès-Lyon :
Ces villes attenantes à Lyon permettent de trouver plus facilement un terrain avec jardin sans pour autant s’éloigner de la métropole. Connues pour leur dynamisme et leur proximité directe avec Lyon, elles proposent une belle qualité de vie et attirent de plus en plus de jeunes actifs. Ces villes représentent de belles opportunités pour le Coliving, où il est possible de faire une opération offrant le bon équilibre entre qualité et proximité avec Lyon pour les locataires.

Que retenir ?

Pour votre Coliving, préférez un positionnement compétitif sur les prix si vous souhaitez acheter à proximité des transports. Vous attirez une clientèle de jeunes actifs n’ayant pas de voitures, plus jeune et moins aisés.
Préférez un positionnement plutôt haut-de-gamme porté sur la qualité de vie si vous vous éloignez des transports en commun. Vous attirerez des jeunes actifs plus âgés, plus installés et plus soucieux de la qualité de vie. Veuillez à proposer le stationnement adéquat, la voiture étant la condition sine qua non pour intégrer un Coliving loin des transports en commun.

Quel type de bien choisir ?

Le paysage urbain lyonnais se compose majoritaire d’appartements, dont les surfaces diminuent suite aux divisions d’appartement qui sont fréquentes à Lyon pour répondre à la demande locative. Cependant, il est possible de trouver des grandes surfaces et des maisons en s’éloignant du centre, offrant de belles opportunités d’investissement.

Appartement de grand volume à Lyon:

Ce type de bien est intéressant pour investir au Coliving, car il offre des mètres carrés à un prix raisonnable pour la région. Avec un budget entre 325 000€ à 450 000€, vous pouvez faire l’acquisition de ce type d’appartement. En optimisant les chambres, vous pourrez héberger entre 3 à 5 colocataires.

Découvrez notre projet d’appartement en Coliving à Lyon.

Une maison Coliving propose une offre de location unique en périphérie de Lyon, avec du terrain et un grand nombre de locataires. Malgré l’augmentation des prix, il peut être intéressant d’acheter une maison afin d’ offrir un cadre de vie intéressant en Coliving. Comptez entre 800 000€ et 1 500 000€ pour acquérir une maison afin de loger entre 7 à 15 locataires.

Découvrez notre projet de maison en Coliving à Lyon.

Nous suivre : 

En complément :

12 + 3 =