Coliving et Colocation, quelles sont les différences ?

Nathan Parthiot

Fondateur de atriôm
i

Publié le 08/06/2021

Temps de lecture :

Communauté coliving

Sommaire de l’article

  • Le Coliving, plusieurs définitions
  • Des cibles particulières
  • Préoccupation pour le bien-être

Le Coliving peut être associé, voir confondu, à la colocation. Ils ont en effet des points communs comme le fait de rassembler plusieurs locataires dans un bien. Cependant, le Coliving s’apparente à une nouvelle façon de penser l’habitat. Nous allons voir dans quelles mesures le Coliving se différencie d’une traditionnelle colocation. Tout d’abord, nous verrons les nuances au niveau des cibles. Le Coliving se développe avec des intentions et des préoccupations pour les cibles. C’est aussi pour cela que les espaces sont différents que dans une colocation.

Pour plus de précision sur ce qu’est le Coliving, découvrez notre article Qu’est ce que le Coliving ?

Le Coliving, plusieurs définitions

Si vous avez déjà fait des recherches sur le Coliving, vous avez sûrement remarqué que les définitions sont nombreuses et nuancées. Le terme Coliving est un anglicisme qui mot à mot signifie vivre ensemble. Sous cette acception, nous trouvons un concept d’habitat partagé. Les définitions s’accordent sur le fait de partager un même bien entre plusieurs colocataires.

Certains expliquent le Coliving par la somme d’une colocation et d’un coworking. Chez atriôm, nous développons des espaces où la communauté et le bien-être sont au cœur des projets. En effet, pouvoir travailler dans de bonnes conditions dans le Coliving fait partie du bien-être.

Des cibles particulières

Le Coliving se différencie par la cible qu’elle vise. Quand la colocation attire presque uniquement les étudiants, le Coliving peut correspondre aux jeunes actifs, une personne seule ou encore aux jeunes retraités. La grande différence est le besoin de ces locataires. Les étudiants cherchent un logement à moindres coûts tandis que les jeunes actifs sont à la recherche de relations sociales. Le Coliving permet aux locataires de rencontrer de nouvelles personnes.

Que ce soit un jeune actif, un parent divorcé, ou bien un retraité, le Coliving a pour but de recréer le lien social. Il permet d’offrir une alternative aux personnes qui ne souhaitent pas vivre seules. Parce que l’entente au sein d’un bien est primordiale, le Coliving facilite les relations sociales et instaure une ambiance joviale. En créant un environnement adapté, le Coliving cherche à faire émerger le meilleur de chacun pour créer un collectif agréable.

Réunir autour de points communs

Quand la colocation réunit des personnes en les sélectionnant le plus souvent via leur dossier pour accéder à la location, le Coliving lui tente de réunir les locataires autour de points communs et d’intérêts communs. Un thème commun permet de faciliter la création de liens. La gestion locative d’un Coliving diffère d’une colocation avec cette attention faite aux liens au sein du bien. Cela passe notamment par l’organisation d’événements.

Une préoccupation pour le bien-être

Proposer un Coliving, c’est aussi essayer de maximiser le bien-être des locataires, d’optimiser leur expérience dans le bien. Dans une colocation, les meubles ne sont pas toujours inclus, la salle de bain doit être partagée, le ménage n’est pas forcément égal.

C’est avec l’ajout de ce qui peut paraître comme un détail pour un investisseur, que le Coliving veut offrir une meilleure qualité de vie. Tout d’abord en éliminant les problèmes que l’on peut rencontrer au sein d’une colocation. Afin d’assurer une bonne entente au sein du bien, tous les points de friction possibles sont étudiés et résolus :

  • Le mobilier est fourni et compris dans le loyer. Réfrigérateurs, machines à laver et autres sont adaptés à la vie en communauté.
  • Le ménage des espaces communs est inclus dans l’offre. L’achat de produits d’entretien des espaces communs est également pris en charge.
  • Le positionnement premium du Coliving lui permet de devancer la colocation en termes de prestations :
  • Une décoration plus travaillée
  • Des équipements de meilleure qualité
  • Une salle dédiée à un thème

Réorganisation des espaces

Pour permettre bien-être, intimité et développement d’une communauté, les espaces sont réaménagés et adaptés au Coliving. L’ajout d’une douche ou d’une salle d’eau avec W.C est une des rénovations pour transformer une colocation en Coliving. Cela permet d’éviter les tensions liées à l’attente et à la propreté. Les chambres peuvent faire l’objet d’une isolation supplémentaire pour permettre le calme. Des coins bureau peuvent être rajoutés dans chaque chambre ou encore une salle de travail qui permet d’être à l’aise pour travailler. La grande priorité et de maximiser le bien-être des locataires. Une salle de travail ne doit pas trop réduire la taille des autres pièces.

Les espaces en Coliving sont faits pour rassembler les colocataires. Il est possible de créer des espaces spécifiques comme autour du sport, du cinéma, ou un autre thème permettant de relier les locataires.

Pour résumer :

La colocation :

La cible : À destination des étudiants ✅

Le positionnement : Entrée de gamme ✅

Le besoin : Loyer bas ✅

✅ Appartement

✅ Loyer Bas

❌ Décoration travaillée et équipement fournis

❌ Salle de bain privée

❌ Ménage compris

❌ Thème 

Le Coliving :

La cible : jeunes actifs principalement mais également divorcés et retraités ✅

Le positionnement : Premium ✅

Le Besoin : Rencontrer du monde ✅

✅ Appartement ou Maison

✅ Décoration travaillée et équipement fournis

✅ Salle de bain privée

✅ Ménage compris

✅ Thème

❌ Loyer élevé (par rapport à la colocation)

Finalement, un bien en Coliving offre des prestations de qualité et adaptées aux locataires afin de permettre la rencontre de nouvelles personnes sans les inconvénients du vivre-ensemble.

Nous suivre : 

En complément :